Aujourd’hui je vous propose une recette qui n’est plus réellement de saison… Et pour cause puisque c’est une recette que j’ai réalisée au mois de juin… Hum Hum…Mais bon en vidant mon appareil, je suis tombée sur ces photos et je me suis dit qu’il aurait été dommage de ne pas partager cette recette qui s’est avérée être une totale improvisation!

Comme je l’avais révélé à l’occasion d’une précédente recette (le moelleux à l’abricot pour ne pas le citer), je suis absolument fan de l’association abricots/amandes et par dessus tout, je suis une droguée de la dacquoise (d’ailleurs, il y a moult recettes sur le blog avec de la dacquoise : aux noisettes, aux amandes, à la noix de coco, tout y passe!!).

Certes, j’aurais pu mettre tout simplement une base de dacquoise sur une tarte à l’abricot mais j’avais peur que ça soit trop « étouffe chrétien » (« estoufa gari » comme on dit de par chez nous!). Est venue alors une longue longue réflexion sur cette fameuse tarte que je rêvais de déguster jusqu’à ce que je me souvienne avoir vu dans l’émission « la meilleure boulangerie de France » sur M6 une spécialité toulousaine qui pouvait s’approcher de mes fantasmes : la fenetra.

Toutefois, quand je suis allée voir la recette, je n’étais pas sûre du rendu donc j’ai continué à chercher jusqu’à ce que je me dise : Mais pourquoi ne pas tout simplement faire une sorte de macarons sur le dessus! C’est ainsi que j’ai tapé sans grande conviction « tarte macaronnée » sur google et que je suis tombée sur une recette de Mercotte. Et là je me suis dit, Banco!

Comme il s’agit d’un premier essai, je conseille vivement de doubler les doses du macaronnage, afin que la tarte soit encore plus goûteuse! Mise à part ça, c’est une recette que je referais volontiers avec des abricots bien sûr, mais pourquoi pas également avec des fruits rouges!

Les ingrédients :

Pour la pâte sucrée (selon Pierre Hermé, recette issue de Plaisirs Sucrés – attention les proportions correspondent à deux fonds de tarte de 26cm) :

250 g de farine
95 g de sucre glace
1 œuf
150 g de beurre à température ambiante
30 g de poudre d’amandes
1/4 de gousse de vanille

Pour la compotée d’abricots :

Une dizaine d’abricots bien mûrs
Sucre en poudre (pas de quantité spécifiée, cela va dépendre de l’acidité des abricots)

Pour le macaronnage :

100g de sucre en poudre
100g de poudre d’amandes
3 blancs d’œufs
Un peu de sucre glace

La Recette :

1. Préparation de la pâte sablée

Préchauffez le four à 170°C.

Mélangez le beurre pommade avec le sucre glace à l’aide d’un robot pour rendre l’appareil bien lisse.

Ajoutez ensuite l’œuf entier tout en continuant à mélanger. Enfin la poudre d’amande et la farine préalablement tamisée.

Vous pouvez également rajouter un peu de poudre de vanille ou de sucre vanillé. Le secret est, comme d’habitude, de ne pas trop travailler la pâte.

Formez une boule de pâte et conservez au réfrigérateur sous film alimentaire pendant environ 30 minutes,.

Au sortir du frigo, étalez la pâte sur le plan de travail préalablement fariné, à une épaisseur d’environ 2 mm.

Beurrez un plat à tarte, ou un cercle à pâtisserie, et foncez le moule avec la pâte. Découpez le surplus de pâte (attention : il est normal que la pâte ne se travaille pas bien et soit friable, aussi n’hésitez pas à la travailler avec les doigts directement dans le moule)

Remplissez de haricots secs et faites précuire la pâte pendant environ 10 minutes jusqu’à ce qu’elle soit légèrement dorée.

Réservez.

2. Préparation de la compotée d’abricots

Lavez et coupez les abricots.

Les déposez dans une casserole avec environ 2 cuillères à soupe de sucre en poudre. Faites cuire à feu moyen et laissez compoter tranquillement en remuant de temps en temps.

N’hésitez pas à gouter et à rajoutez du sucre si la compotée est encore trop acide. Il faut naturellement garder un peu du gout acidulé de l’abricot, mais pas trop, dons rajoutez du sucre en conséquence.

Une fois la compotée prête, réservez.

3. Préparation du macaronnage

Frottez l’intérieur du bol de votre robot ainsi que le fouet avec le quart de citron. L’acidité du citron va ôter toutes les aspérités grasses du robot et aider les blancs d’œuf à se stabiliser (astuce vue dans la recette de la pavlova).

Fouettez doucement les blancs d’œuf avec 10 grammes de sucre (environ 1 cuillère à soupe) jusqu’à obtenir une consistance en bec d’oiseau.

Incorporez alors avec une maryse, le mélange sucre en poudre – poudre d’amandes. Il faut soulever délicatement l’appareil comme pour faire des macarons.

Remplissez une poche à douille.

Réservez.

4. Le Montage :

Montez le four à 180°C (chaleur tournante si possible).

Déposez la compotée d’abricots sur votre pâte précuite.

Prenez votre poche à douille et pochez votre appareil à macaronnage sur le dessus selon votre inspiration jusqu’à recouvrir entièrement la tarte.

Saupoudrez d’un peu de sucre glace et enfournez pendant 30 minutes jusqu’à ce que le macaronnage soit un peu doré.

Laissez refroidir et saupoudrez de nouveau de sucre glace avant de servir.

Bonne Dégustation!

   Desserts Fruités, Recettes, Tartes et Clafoutis sucrées
   , , , , , , , , , , , , .

Bookmark the permalink.

7 Responses to Tarte macaronnée à l’abricot

  1. Elle est bien tentante cette tarte…

  2. papaye says:

    Dommage que je ne trouve plus d’abricots (ou pas bons) sur les étals…sinon ta tarte aurait été la prochaine sur ma liste de de desserts à réaliser :)

    • GirlyCooker says:

      Oui je sais, comme je le dis dans l’article, c’est un recette postée très tardivement… Mais bon, à tenter avec d’autres fruits de saison!!

  3. Virginie says:

    c’est une tarte très très gourmande

  4. CARRIER says:

    Bonjour,

    C’est une recette pour combien de personnes?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 2 = dix-huit

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>