Alala toutes les années c’est la même chose.. Je regarde le Meilleur Pâtissier sur M6 et j’ai irrémédiablement envie de tester toutes les recettes, y compris les recettes impossibles de Mercotte dont j’ignorais jusqu’au nom!! Maintenant, je rêve d’une princesstarta (sans la pâte d’amande ceci dit), d’une feuille d’automne, ou encore de brandysnaps!! Mais même si à coeur vaillant rien d’impossible, j’avoue que pour l’heure j’ai tenté uniquement la recette qui me semblait la plus « abordable », à savoir le Krantz cake!!!

Bon en fait j’ai tenté cette recette pour trois raisons : de une, parce qu’elle semblait bien moins longue et compliquée que les autres, de deux parce que c’est une brioche au chooocooolat (à prononcer à la façon Cinoque dans les Goonies pour les connaisseurs!), mais surtout de trois parce que j’ai encore l’image de Cyril Lignac en train de l’engloutir la dévorer en répétant la bouche encore bien pleine à quel point elle était moelleuse et délicieuse!! Or, j’ai un principe auquel je ne déroge pas : dès que Cyril Lignac englouti une pâtisserie avec son petit sourire en coin, j’ai immédiatement envie d’y goûter !!

Bon mais avec tout ça, le Krantz Cake, c’est quoi au juste? En réalité c’est une brioche ressemblant à s’y méprendre à une babka, autrement dit une brioche roulée qui est normalement « fourrée » de chocolat ou de cannelle.

Ici c’est naturellement la version chocolat (chooocooolat) qui nous intéresse et comme je viens du Sud (mais sans Chimène ni Michel), j’ai ajouté de la fleur d’oranger, parce qu’une brioche sans fleur d’oranger ici ça n’est pas concevable (la preuve en image ici)!

J’ai réellement beaucoup aimé faire cette brioche, surtout la rouler (limite j’avais l’impression d’être dans l’émission, avec la voix de Mercotte au loin en train de me dire « oulala, il est pas terrible ce roulage, ça n’est pas un vrai Krantzcake« ), et la regarder lever derrière la porte du four (c’est fou comme on a l’air fin quand on fait ça)!! Mais bon, sans surprise, c’est la dégustation que j’ai préféré!! Vraiment une très bonne brioche pas « trop sucrée » au final!

Je l’ai réalisée à deux reprises, j’ai mieux réussi le roulage la première fois (la chance du débutant) mais les photos ont été prises la seconde!

Pour la recette, je me suis scrupuleusement fiée aux astuces de Mercotte  sur son blog mais également sur le site de l’émission. Les seules différences sont l’ajout de fleur d’oranger et le punchage avec un sirop « rapide »!

Les ingrédients (pour un moule à cake)
1. Pour la brioche
280g de farine fluide
50g de sucre semoule
2 sachets de sucre vanillé (facultatif – pas dans la recette d’origine)
13g de levure de boulanger
105g d’oeufs (environ 2 oeufs)
63g d’eau
5g de sel
80g de beurre doux

2.Pour la garniture chocolat
100g de chocolat noir (j’ai utilisé le Caraïbes 66% de Valhrona)
55g de beurre doux
40g de sucre semoule
20g de cacao pur
2cc fleur d’oranger (facultatif)

3. Pour le sirop « rapide »
3cs de confiture d’abricots ou d’oranges
1cs d’eau

La recette :

1. Pour la brioche

Mettre la farine, le sucre et le sucre vanillé, la levure émiettée dans le bol de votre robot équipé du crochet.

Ajouter les œufs un à un puis l’eau. Mélanger doucement jusqu’à obtenir un mélange homogène (si ce n’est pas le cas, ajouter un peu d’eau).

Ajouter le sel et le beurre petit à petit toujours à vitesse lente.

Augmenter un peu à la vitesse (moyenne) et pétrir pendant une dizaine de minutes jusqu’à ce que la pâte soit lisse et brillante (ne pas hésiter à racler les bords de la cuve avec une maryse pendant le pétrissage).

La pâte est prête lorsqu’elle se détache bien des bords. Former une boule et la déposer dans un cul de poule.

Laisser la pâte pousser pendant au moins vingt minutes dans un four chauffé à 30°C pour qu’elle double de volume.

Déposer la boule de pâte sur le plan de travail légèrement fleuré et la dégazer (en gros lui donner des petits coups pour faire échapper le gaz carbonique).

Placer alors la boule de pâte quelques minutes ou congélateur pour la refroidir.

Pendant ce temps, réaliser la garniture au chocolat.

2. Pour la garniture au chocolat et à la fleur d’oranger

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain marie et mélanger avec une maryse jusqu’à obtenir un mélange bien lisse.

Incorporer alors le sucre en poudre, la poudre de cacaco et la fleur d’oranger.

Mélanger jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Réserver.

3. Le façonnage de la brioche

Beurrer le moule à cake et tapisser le fond d’une feuille de papier sulférisé.

Fleurer le plan de travail et étaler la pâte régulièrement en rectangle.

Etaler la garniture au chocolat sur toute la surface en laissant un bord d’environ 3 cm.

Humidifier les bords avec de l’eau.

Rouler la pâte en boudin de façon serrée et mettre le boudin une dizaine de minutes au congélateur.

Couper le boudin en deux dans le sens de la longueur et poser les deux longueurs obtenues côte à côte sur le plan de travail (le côté coupé « chocolaté » vers le haut).

Tresser les deux branches en gardant le côté coupé « chocolaté » toujours en haut.

Déposer la tresse dans le moule et laisser pousser pendant environ 30 minutes dans le four à 30°C.

Préchauffer le four à 180°C chaleur tournante et enfourner pour environ 25/30 minutes.

Pendant la cuisson, préparer le sirop rapide.

4. Le sirop rapide

Dès qu’il y a un sirop de « décoration » à réaliser dans une recette, je me contente de mettre au microondes, quelques cuillères de confiture d’abricots et un peu d’eau pendant environ 30 secondes jusqu’à ce que le mélange soit bien liquide.

5. La finition

Badigeonner le krantz cake avec le sirop dès la sortie du four, et démouler une fois refroidi.

« Let’s talk about cake baby« 

   Desserts Chocolatés, Pains et Viennoiseries, Recettes
   , , , , , , , , , , , .

Bookmark the permalink.

12 Responses to Krantz cake au chocolat et à la fleur d’oranger

  1. Il me fait terriblement envie ton krantz cake…

  2. Je suis comme toi, à chaque fois j’ai envie de réaliser les recettes de l’émission ! En ce moment moi c’est la tarte religieuse de Caroline qui me turlupine ;-) J’adore ce Krantz cake, ça doit être une bombe calorique mais teeeeellement bon !

    • GirlyCooker says:

      Ah je ne me souviens plus de cette tarte! Je vais aller jeter un oeil histoire de me créer une nouvelle envie!! Effectivement c’est une bombe calorique, mais diaboliquement délicieuse donc ça compense!!! C’est marrant que tu me postes un commentaire parce que tu seras bientôt à l’honneur dans un de mes articles :)

  3. Typiquement le genre de gourmandises qui finit sur la To do list! Le problème, c’est que la to do list est devenue un To do carnet et que je manque de temps pour tout réaliser et tout goûter. Dès fois, j’aimerai arrêter de travailler rien que pour ça!!

    • GirlyCooker says:

      Je vois qu’on a toutes les mêmes problèmes de to do list!!! Et je vois qu’on a toutes aussi la même envie d’arrêter de travailler et de se consacrer à notre passion!! Mais malheureusement, manque de temps il faut sélectionner les recettes (arghhh)!! Mais je te recommande quand même cette brioche parce qu’elle a un petit goût bien particulier :)

  4. Justine says:

    C’est la meilleure brioche que j’ai pu manger! elle est terrible !!! Et dégusté avec un verre de lait, du pur bonheur

  5. BoopCook says:

    il a l’air juste…à tomber !!!

  6. Hannnnn ça donne tellement tellement envie :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf − = 3

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>