Je confesse aujourd’hui devant vous une énorme infidélité.. Oui j’ai été faible, oui j’ai cédé à la tentation.. Mon crime: avoir réalisé des Cookies autres que mes fameux « parfaits cookies« .. Pour légitimer une telle action je ne me prévaudrai que d’un seul mot, ou plutôt un seul nom: MICHALAK. Que celui qui ne succomberait pas au Dieu Michalak me jette le premier Cookie!

Voici la genèse de cette infâme tromperie: au cours d’une interview à la radio, Christophe Michalak indiquait qu’en France nous ne parvenions pas à réaliser de bonnes recettes américaines et particulièrement celle des cookies, qui n’avaient au final jamais le même gout que « là-bas ». Aussi, afin de comprendre les raisons de ce fossé gastronomique, notre talentueux pâtissier décidait, tel Christophe Colomb de la spatule, de traverser les océans et de partir dénicher, au péril de sa vie intestinale, les secrets du petit biscuit chocolaté. Après avoir affronté des montagnes de plaquettes de beurre, et dégoupiller des centaines d’œufs, il revenait vainqueur de ce périple, une petite recette sous le bras qu’il s’empressait de faire partager à tous les petits frenchies affamés, qui n’avaient dévoré jusque lors que des ersatz de cookies..

Intriguée par cette quête biscuitée si bien narrée, j’accourais derrière mon PC avec pour seule idée de trouver cette recette du Saint-Graal qui me faisait déjà tant saliver..

C’est à ce moment précis que l’histoire prit une nouvelle tournure. Puisque en lieu et place de trouver une simple liste d’ingrédients, ou une vulgaire photo de cookies je me trouvais face à une vidéo montrant le Dieu Michalak en train de réaliser ses « cookies de la mort qui tue« ..

A la vue de ces images je n’avais qu’une seule envie: partager un cookie encore tout chaud avec CriCri réaliser cette recette qui promettait tant! C’est dans ce contexte que je cédais………….Pour mieux regretter…..

Hé oui…Malheureusement ces cookies « de la mort qui tue », même si très bons, étaient loin, très loin d’égaliser mes cookies parfaits! Il leur manquait notamment cette texture « chewy » qui me plait tant (sans doute en raison de la présence de 2 œufs alors que toutes les recettes de cookies n’en contiennent normalement qu’un)..

Toutefois, même si je ne peux que regretter cette infidélité inutile, elle a en revanche conforté mon amour indéfectible pour mes parfaits cookies!

Je vous laisse bien évidemment la recette des « Cookies de la mort qui tue » de Christophe Michalak parce qu’ils m’ont quand même fait rêver!

Les Ingrédients pour 8 gros cookies :

180 g de sucre cassonade
110 g de beurre
2 œufs
180 g de farine tamisée
2 pincées de levure chimique
2 pincées de sel fin
170 g de pistoles de chocolat noir (de préférence les pistoles de chez Valrhona ou alors une plaquette découpée en carrés)

La recette :

J’ai réalisé cette recette à la « Christophe Michalak » c’est à dire sans robot et à l’aide d’un gant.

Préchauffer le four à 190°C.

Tamiser la farine. Réserver.

Dans un cul de poule, verser le sel, la levure, la farine, le beurre mou et le sucre cassonade et mélanger le tout avec les mains. Une fois que le mélange a un aspect « sablonneux », incorporer un œuf. Bien mélanger et incorporer le deuxième.

Une fois la pâte bien homogène, ajouter les pistoles de chocolat et mélanger délicatement.

Réaliser huit boules de pâte de taille équivalente et les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner pendant environ 5 minutes en vérifiant la cuisson (les cookies doivent être légèrement colorés sur les côtés). Laisser refroidir sur une grille.

Bonne Dégustation!

   Cookies, Brownies et Cheesecake, Recettes
   , , , , .

Bookmark the permalink.

14 Responses to Les Cookies de l’infidélité ou les Cookies « de la mort qui tue » de C. Michalak

  1. Ils ont effectivement l’air terribles ces cookies !

  2. Line says:

    Des biscuits qui tuent …. j’adore ça et tant pis pour l’infidélité (dans la bouffe !!!!). Ça te permet de comparer !
    Je t,en pique un pour voir…
    bises X

  3. Sharon says:

    Mmmh ! Ils ont l’air exquis ! Avez-vous testé ceux de Laura Todds ? J’ai la même boîte à biscuits rayée !

    • GirlyCooker says:

      Merci Merci :)
      @Sharon : oui j’ai déjà testé la recette de cookies de Laura Todd mais je la trouve trop grasse (en même temps il y a une plaquette de beurre de 250g)! En revanche, sa recette de Cookie géant était plutôt très bonne!!

  4. C’est sûr que le côté chewy dans le cookie, y’a que ça de vrai, enfin, presque!! Perso, ma recette favorite est celle des moustache cookies! un pur bonheur!

    • GirlyCooker says:

      Tu as éveillé ma curiosité là et je suis allée voir la recette sur ton blog! Je me note la recette de ces cookies « chewy »!! :)

  5. Ismar says:

    Grace à ta recette, je viens enfin de me réconcilier avec les cookies, merci.
    J’ai suivi la recette à la lettre et le résultat est Fabulous !!!

    • GirlyCooker says:

      Merci beaucoup pour ton commentaire! Si tu as aimé cette recette je te conseille vivement celle des « Parfaits cookies » qui est vraiment nettement meilleure à mon sens :)

      • Caloue says:

        Je pense que tes parfaits cookies doivent être délicieux mais juste dans la recette de Michalak il n’y a qu un oeuf… peut être à retester :-) Ils ont un succès fou à la maison. :-)

        • GirlyCooker says:

          Bonjour Pascale et merci pour ton commentaire! J’ai suivi à la lettre la recette de Michalak himself telle qu’il la réalise dans la vidéo et où il met 2 œufs! :)
          Je sais que j’aurais pu être troublée par le physique du beau Christophe mais non! Je pourrais effectivement réessayer avec un seul œuf! A très vite!

  6. Julie says:

    Testée et approuvée!
    Merci!

  7. Mauricegva says:

    Hello tout le monde et bien moi j’ai essayé la recette à la lettre sauf pour le « sans robot » et ce fut la cata!!!!! La pâte étais une « presque » soupe snif snif je tenterai une prochaine fois en espérant que ça fonctionne

    • GirlyCooker says:

      Bonjour! C’est effectivement bizarre cette texture de « soupe »! Pour la pâte à cookies il ne faut surtout pas trop travailler la pâte et il faut toujours un beurre pommade c’est à dire « mou » mais surtout pas fondu! J’espère que la prochaine fournée sera plus réussie!! A bientot sur le blog!

      • Mauricegva says:

        Effectivement je pense avoir trop travailler la pâte … Merci pour le conseil et merci pour ton super site bravo il est magnifique continue surtout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 × = quarante cinq

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>