La bourrache est une plante assez connue pour ses petites fleurs bleues qui ont la particularité surprenante d’être iodées. Elle est moins réputée pour ses feuilles duveteuses qui, une fois blanchies, perdent leur saveur d’huitre. C’est pourtant celles-ci qui entrent dans la composition de ces ravioli. Il arrive assez fréquemment que les feuilles soient remplies de terre donc n’hésitez pas à leur administrer plusieurs bains.

Ingrédients pour 2 personnes

Pour la pâte
200g de farine
2 œufs et 1 jaune
1 cc d’huile d’olive
1 pincée de sel
Pour la farce
Un bouquet de bourrache (environ 250g)
200g de ricotta
sel, poivre
pour la sauce
un brin de sauge
15g de beurre

Recette

Mélangez tous les ingrédients pour former votre pâte. Elle doit être homogène sans coller aux doigts. En fonction de la taille de vos œufs vous pouvez avoir à rattraper la texture en ajoutant un peu d’eau ou de farine. Laissez reposer au moins 2 heures.

Concernant la farce, lavez abondamment la bourrache et ôtez les côtes. Dans de l’eau salée en ébullition plongez 1 minute la bourrache. Une fois refroidies, pressez fortement vos feuilles de bourrache blanchies, puis hachez les finement avec une demi-lune ou un couteau. Incorporez la ricotta et assaisonnez. Le plus compliqué reste à faire : formez vos ravioli avec une pâte la fine possible, les conserver ensuite au frais.

Cuisson

Dans une poêle faites fondre le beurre et y infuser  les feuilles de sauge.

Cuisez les ravioli à l’eau salée pendant 2 à 3 minutes, égouttez les rapidement et passez les dans la poêle quelques secondes.

   Légumes et Veggie, Pâtes, Risotti, Recettes
   , , , , .

Bookmark the permalink.

One Response to Ravioli à la bourrache beurre saugé

  1. ZooZ says:

    Excellente idée de recette, j’ai de la bourrache partout dans le jardin dont je ne sais pas trop quoi faire…
    J’ai rajouté des verts de blette (aussi en surproduction), menthe et persil, une pincée de noix muscade. Et on a utilisé du fromage frais que mon compagnon avait fait (c’est sa période d’addiction au caillé). Et bien, poa poa poa, on s’en est presque léché les doigts! (les babines pour sûr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf + 9 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>