Quoi de plus réconfortant qu’un bon pot-au-feu en ces temps glacials? Le pot-au-feu tout le monde connait, mais il est vrai qu’on ose rarement se lancer dans cette recette de peur qu’elle soit trop longue et difficile.

Longue.. Je ne peux le nier, puisqu’il faut le temps aux légumes et aux viandes de se « compoter » dans le bouillon, de s’imbiber encore et encore.. Il vous faudra, de surcroît, rester près de la marmite d’une part pour écumer la surface, et d’autre part pour ajouter des ingrédients en cours de cuisson.

En revanche, il n’y a rien de difficile.. Au final, il faut juste savoir éplucher et couper des légumes! Et avoir un peu de patience certes.. L’avantage étant qu’il s’agit d’un plat copieux qui se suffit à lui-même et qui pourra vous ravir pendant plusieurs jours si vous en réalisez une importante quantité dès le départ.

Bref, prenez une grosse marmite et lancez vous!

Les Ingrédients :
Il s’agit plus précisément d’indiquer les ingrédients indispensables plutôt que les quantités qui dépendront à la fois de la grosseur de votre faitout et aussi de vos gouts personnels : certains privilégieront les viandes, d’autres davantage les légumes.

J’ai pour ma part réaliser une très grosse quantité de pot-au-feu, avec trois gros morceaux de viande, deux os à moelle et de nombreux légumes, à savoir :

Du paleron
Du plat de côte
Du jarret de boeuf
Deux os à moelle
5 grosses courgettes (la recette de base n’en contient pas)
8 carottes
5 navets rond
5 poireaux
2 oignons blancs
Du céleri branche (que je n’ai pas mis)
6 pommes de terre (qui seront cuites séparément)
Clous de girofle
Poivre en grains,
Gros sel,
Gousse d’ail (que je n’ai pas mis)
Bouquet garni (thym et laurier)

La Préparation :

Commencez par éplucher vos oignons et plantez dedans quelques clous de girofle.

Rincez ensuite la viande sous l’eau froide et déposez la intégralement (sauf les os à moelle) dans une grande marmite/ casserole avec les oignons. Recouvrez ensuite de 5 litres d’eau et commencez à faire cuire à feu doux pendant environ 2 heures. N’oubliez pas d’écumer toutes les impuretés qui pourraient se former en surface.

Pendant ce temps, épluchez tous les légumes, en ayant pris soin de les rincer au préalable. Coupez les en deux selon la taille souhaitée.

Enfin, salez la surface des os à moelle avec du gros sel.Au bout de deux heures de cuisson, lorsque l’eau est bien propre, incorporez les navets, les poireaux, le céleri et les carottes. Salez, ajoutez les grains de poivre et le bouquet garni. Recouvrez le tout et laissez cuire tranquillement. A partir de ce moment il reste environ 1h30 de cuisson.

Au bout de 20 minutes, ajoutez les courgettes ainsi que les os à moelle.

Comme indiqué, les pommes de terre se cuisent dans une casserole séparée.

N’hésitez pas à vérifier la cuisson des légumes avec la pointe d’un couteau et de stopper la cuisson avant si vous préférez les légumes « al dente ».

A la fin de la cuisson, disposez les légumes et les viandes sur deux plats séparés et servez aussitôt, afin que le pot au feu reste bien chaud.

Astuce THCF : Si vous désirez consommer le bouillon tel quel, n’oubliez pas de bien l’écumer au préalable ou de le passer au chinois.

La Dégustation :

Le pot au feu se déguste normalement avec de la mayonnaise (maison si possible, agrémenté d’estragon), de la moutarde et des cornichons.

Les os à moelle sont délicieux avec du pain fraichement grillé et juste chaud.

Vous pouvez choisir de consommer le bouillon ou non, ou simplement d’imbiber un peu la viande et les légumes avec.

Astuce THCF : Vous pouvez parfaitement agrémenté le bouillon de vermicelles et de petits croutons de pain aillés.

Astuce THCF : Vous pouvez également choisir de congeler le bouillon dans plusieurs petits récipients (en ayant pris soin de l’écumer au préalable) que vous pourrez ressortir à plusieurs occasions telles que la réalisation d’un risotto, d’une soupe ou encore pour parfumer une sauce à la tomate.

20121203-155355.jpgBon appétit!

   Recettes, Viandes et Volailles
   , , , , , , , .

Bookmark the permalink.

0 Responses to Quoi de mieux qu’un délicieux pot-au-feu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ neuf = 13

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>