Aujourd’hui je vous propose de nouveau une recette incontournable en matière de dessert et autre gourmandise : le Brownie.

Certes, il existe, comme pour les cookies, florilège de recettes sur internet, dans les livres ou les magazines, mais il n’est pas pour autant aisé de trouver celle qui permettra la réalisation d’un parfait brownie.

Le parfait brownie, qu’est ce donc? Chacun a bien évidemment ses petites préférences, mais pour ma part, je me souviendrai toujours du tout premier brownie que j’ai dégusté..

Il faut pour cela se situer au début des années 90, mes années lycée.. Les brownies étaient alors devenus le dessert « in », celui que l’on s’évertuait à préparer à tous les anniversaires, celui qui clôturait nos repas accompagné de sa fidèle boule de glace vanille, celui dont le nom était écorché par nos parents jusqu’à son apparition cathodique dans les désormais mythiques publicités LU..

A cette époque, j’avais eu l’opportunité de partir pour la première fois aux Etats-Unis, où j’ai pu déguster mon « vrai » premier brownie américain.. C’était en quelque sorte un « brownie de bienvenue », offert par notre correspondant local juste avant une longue visite de la maison des Vanderbilt à Newport.

Les brownies étaient juchés sur une assiette blanche, prêts à être dévorés par les estomacs d’adolescents que nous étions. Je me souviens de leur croûte épaisse et fissurée, dévoilant à la première bouchée un intérieur chocolaté « chewy »,et, en fin de bouche, des quelques brisures de noix de pécan pour le croquant. Simple et délicieux.

La recette de Trish Deseine, extraite de son livre « Je veux du chocolat » (dont la couverture est tout simplement un appel à la gourmandise pure), m’a permis de retrouver la texture et le gout de ce « vrai » Brownie.J’espère qu’elle vous plaira autant qu’à moi.

Il s’agit de surcroît, d’une recette très simple, qui ne requiert pas trop de temps de préparation et de cuisson.. Le secret étant, comme dans la plupart des recettes de desserts, d’utiliser de bons ingrédients (en l’occurrence ici, du bon chocolat) et de respecter scrupuleusement le temps de cuisson pour obtenir un Brownie fondant et craquelant à souhait.

Les Ingrédients : (pour un plat carré de 20cm x20cm ou un plat rectangulaire de 18cm x24cm)

200 g de sucre en poudre (la recette initiale prévoit 225g de sucre en poudre et pas de sucre vanillé)
2 sachets de sucre vanillé
90g de farine
90g de beurre + pour le moule
2 œufs
50g de noisettes, noix de pecan, amandes ou noix de macadamia
120g de bon chocolat noir (j’ai utilisé du Valrhona Guanaja)

La recette :

Faire préchauffer le four à 180°C (170° si, comme moi, vous utilisez un four à chaleur tournante).

Beurrer abondamment votre moule à gâteau.

Tamiser la farine dans un saladier. Réserver.

Faire torréfier les noisettes ou les noix de pecan en les passant un petit quart d’heure au four, puis concasser les grossièrement. Réserver. Faire fondre le chocolat et le beurre au bain marie (à défaut au micro ondes) et laisser refroidir légèrement.

Ajouter ensuite les œufs que vous aurez préalablement battus (jusqu’à ce qu’ils soient mousseux), puis les sucres et enfin la farine tamisée. Mélanger le tout activement (le mieux est d’utiliser une spatule) mais essayer néanmoins de ne pas trop travailler la pâte.

Incorporer alors les noisettes et mélanger légèrement.

Verser l’intégralité de l’appareil dans le moule (la pâte étant assez épaisse, n’hésitez pas à tapoter le moule sur votre plan de travail afin qu’elle en recouvre bien tous les bords).

Enfourner pendant 30 minutes en surveillant la cuisson (le mien était absolument parfait au bout de 27minutes).

Le dessus doit être craquelé, fissuré et croustillant, et l’intérieur encore un peu « humide », moelleux.

Bonne Dégustation!

   Cookies, Brownies et Cheesecake, Desserts Chocolatés, Recettes
   , , , , , , , , , .

Bookmark the permalink.

9 Responses to Le Brownie de la nostalgie (recette de Trish Deseine)

  1. Anne says:

    J’ai testé la recette avec des M&M’s…. pas mal du tout!!
    Peut être que mon brownie manquait un peu de cuisson ou que mon plat était un peu trop grand, mais il a fait quelques heureux malgré tout!!

  2. GirlyCooker says:

    En tout cas les photos sur Instagram étaient particulièrement réussies, dignes de figurer sur un blog d’ailleurs (une future consœur culinaire?) Comme je l’ai indiqué dans l’article, le plus dur dans un brownie est de parvenir à maîtriser la cuisson, donc n’hésites pas à refaire des essais avec ton four (mais pour cela il faut essayer de garder une plaquette de chocolat intacte si tu vois ce que je veux dire :p )

  3. dida says:

    Tres bonne recette a faire et refaire!!! Merci un vrai delice

  4. Pingback: LES Brownies!! ♥ | Quand Djoudjou se met aux fourneaux!

  5. Adisson says:

    Et bien merci, c’est le 1er Brownie que je fais et je suis très fière enfin c’est grâce à vous.
    Il est excellent, ce sera une de mes recettes fétiches. Je suis arrivée sur votre blog après avoir lu un article sur votre blog et youpi, que de bonnes recettes.
    Vous allez rire, mais pour un peu mon Brownie allait être sans chocolat une horreur, j’allais le mettre au four quand au malheur je voies le chocolat sur la table, franchement je ne sais pas ou j’avais la tête ouf erreur rattrapée.
    Un vrai régal ce Brownie.

    • GirlyCooker says:

      Ahh je suis heureuse que vous ayez réussi votre premier brownie! Il est sûr qu’oublier le chocolat aurait été dommage hihi!! Très bon week end et merci de nous suivre

  6. Pingback: THE Brownie {aux caramels au beurre salé} | Allez hop Eileen !

  7. Pingback: Brownie - Halal Belgium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq × = 40

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>