Je suis de retour après des mois passés dans les cartons, la peinture et les meubles en kit…. Résultat : j’ai un appartement Pinterest :D

Blague à part, c’est toujours difficile de quitter un lieu qu’on a aimé, qu’on a décoré et qui regorge de tant de souvenirs.. Même si l’excitation du renouveau est bien présente, il y a toujours cette angoisse qui persiste, celle qui fait qu’on se demande si on a fait le bon choix.. Naturellement, on ne peut le savoir qu’a posteriori (sinon c’est pas marrant hein!), mais là en l’occurrence, je sais pertinemment que j’ai fait le meilleur des choix possibles!

Bref, tout ça pour vous dire que qui dit nouvel appart, dit nouvelle cuisine! Ça ne fait que 15 jours que nous avons emménagé mais j’ai déjà bien amorti mon four!

Résultat : un gâteau licorne pour l’anniversaire de ma filleule Inès, des madeleines maison et surtout une focaccia!!

Même si j’adore la focaccia je dois bien l’avouer : d’habitude, je me contente de l’acheter (l’avantage de vivre à côté de l’Italie)!

Le problème est que je me freine pas mal à faire ce genre de recette parce qu’il faut bien se rendre à l’évidence : je ne suis pas la plus douée pour les pâtes levées!! Que ce soit les brioches, les pains etc, j’ai très souvent eu un résultat tout raplapla!

Si bien que j’ai fini par me convaincre qu’en fait le problème ne venait pas de moi mais de mon ancien appartement…. (et la marmotte, elle met le chocolat…)! Je me disais qu’il était peut être un peu humide et que, conséquemment, les pâtes ne levaient pas comme il fallait…

Bref, pour en avoir le cœur net, je me suis donc lancée dans la réalisation d’une focaccia dans ma nouvelle cuisine, histoire de voir….

Et bien figurez vous que la pâte a levé! Encore et encore!! Comme quoi, j’étais peut être pas totalement de mauvaise foi :D

Au final j’ai obtenu une focaccia bien joufflue et moelleuse à souhait!! Bref, un petit bonheur en bouche que je partage aujourd’hui avec vous!!

Afin de lui donner une petite touche printanière, j’ai décidé d’ajouter un peu d’ail des ours (avec parcimonie quand même), que je testais pour la seconde fois (la première c’était pour mes scones à l’ail des ours)!!

Les ingrédients :
1. Pour la focaccia
- 600g de farine type 65
- 1 sachet levure de boulangerie sèche
- 370g d’eau
- 2 cc de sel
- 30g d’huile d’olive de très bonne qualité

2. Pour l’imbibage
- Une dizaine de feuilles d’ail des ours
- Un peu de persil
- 50g d’huile d’olive
- Fleur de sel

La recette :

1. Préparation classique (pour une version « à la main », allez voir la technique de Gontran Cherrier ici : Foccacia de et avec Gontran Cherrier)

Versez la farine dans un robot avec le sel. Mélangez.

Réhydratez la levure dans de l’eau. Ajoutez à la farine et pétrir pendant environ 3 minutes au robot.

Ajoutez l’eau, le sel et l’huile d’olive et continuez à pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène et élastique.

Couvrez la boule de pâte d’un linge propre et laissez la lever dans le four éteint pendant minimum 30 minutes.

Lorsque la pâte a doublé de volume, étalez la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Étalez la pâte à la main pour lui donner une forme rectangulaire de façon homogène, sur une épaisseur d’environ 3 cm.

Recouvrez la de nouveau d’un linge propre et laissez la lever encore pendant 15 minutes.

En parallèle, préparez l’imbibage :

Hachez le persil et l’ail des ours.

Dans un verre, émulsionnez vigoureusement l’huile d’olive, l’eau et le sel avec une fourchette (pour obtenir la consistance d’une « vinaigrette »). Ajoutez ensuite l’ail des ours et le persil haché.

Au bout des 15 minutes de pause, faites des trous dans la pâte avec les doigts, de façon aléatoire, et imbibez toute la surface avec l’émulsion huile d’olive/ail des ours.

Ajoutez un peu de fleur de sel.

Enfournez à 220°C pendant environ 20 minutes en surveillant bien la cuisson.

La Focaccia doit être bien dorée!

2. Préparation au Thermomix

Versez dans le bol du Thermomix la farine et le sel, mélangez pendant quelques secondes.

Dans un verre, hydratez la levure sèche dans environ 30g d’eau tiède. Versez dans le bol du thermomix (sur la farine) et commencez à pétrir en mode EPI pendant 6 minutes.

Au bout de 2 minutes, ajoutez par le couvercle l’eau, le sel et l’huile d’olive.

A la fin de la minuterie, sortez la pâte qui doit être bien homogène et pas trop collante, et disposez la dans un saladier préalablement huilé.

Couvrez la boule de pâte d’un linge propre et laissez la lever dans le four éteint pendant minimum 30 minutes.

Lorsque la pâte a doublé de volume, étalez la sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Étalez la pâte à la main pour lui donner une forme rectangulaire de façon homogène, sur une épaisseur d’environ 3 cm.

Recouvrez la de nouveau d’un linge propre et laissez la lever encore pendant 15 minutes.

En parallèle, préparez l’imbibage :

Hachez le persil et l’ail des ours.

Dans un verre, émulsionnez vigoureusement l’huile d’olive, l’eau et le sel avec une fourchette (pour obtenir la consistance d’une « vinaigrette »). Ajoutez ensuite l’ail des ours et le persil haché.

Au bout des 15 minutes de pause, faites des trous dans la pâte avec les doigts, de façon aléatoire, et imbibez toute la surface avec l’émulsion huile d’olive/ail des ours.

Ajoutez un peu de fleur de sel.

Enfournez à 220°C pendant environ 20 minutes en surveillant bien la cuisson.

La Focaccia doit être bien dorée!

« It’s a new dawn, it’s a new day, it’s a new life for me« 

   Pains et Viennoiseries, Recettes, Saveurs d'ailleurs, Thermomix
   , , , , , , , , , , , , , , , , .

Bookmark the permalink.

11 Responses to Focaccia à l’ail des ours

  1. Comme elle me plait ta focaccia !!!

  2. BoopCook says:

    elle est parfaite ! je retiens ! ;P

  3. Mais pourquoi je ne trouve pas de l’ail des ours par chez moi?!?!?! J’aurais tant aimé tester en version « sans ». Belle journée

  4. Carole Blanchette says:

    Je suis du Québec et je ne connais pas l’ail des ours; c’est peut-être l’équivalent de ce que nous appelons l’ail des bois? Est-ce que cet ail est plus ou moins fort que l’ail régulier?

    • GirlyCooker says:

      Bonjour Carole, je suis allée regarder sur google, et il semble effectivement que l’ail des ours soit une autre appellation pour l’ail des bois! Donc tu peux tester cette focaccia :) Je trouve que c’est un peu moins fort que l’ail « normal », un goût plus subtil en réalité! Bonne journée!

      • Carole Blanchette says:

        Merci beaucoup pour votre réponse
        . Chez nous l’ail des bois est une espèce protégée si je ne me trompe pas, donc peu accessible. Je ferai donc un essai avec de la fleur d’ail que j’ai réduit au robot. Ce sera un peu plus subtil que l’ail régulier.

  5. Oh là là, comme elle donne envie cette focaccia, je la trouve vraiment appétissante. En plus, beau papa fait pousser de l’ail des ours dans son potager, je serai bien tentée d’aller lui en piquer ahah ! Par contre, je n’ai jamais servi de focaccia, de quoi peut-on l’accompagner ? Nature ? Avec une sauce ? Merci !

    • GirlyCooker says:

      Bonjour Lauriane!! C’est super d’avoir de l’ail des ours dans son potager!! La focaccia peut se manger comme du pain, on peut la tartiner, ou la couper en deux et en faire des sandwich!! On peut aussi la manger nature! Bref, ca se mange sans faim :) Bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 9 = onze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>