Salut les cookers,

Aujourd’hui je vous propose une cuisine de produits comme je les aime. Il n’y a, quasiment pas de cuisine, on laisse juste parler les ingrédients. Il faut donc que ceux-ci soit de qualité irréprochable. Avant de présenter la recette permettez-moi de vous parler de la stracciatella. Pour ceux qui ne connaissent pas la stracciatella, il ne s’agit pas de la glace que vous avez l’habitude de manger mais de l’intérieur d’une burrata. Stracciare en Italien signifie déchirer donc la stracciatella c’est de la mozzarella (bufala ou fior di latte) déchirée/éffilochée puis mélangée à de la crème. Ce fromage provient de la région des Pouilles en Italie et ce mange tel quel sans préparation sur une salade, du pain grillé… C’est un véritable régal! Je dois avouer que ce n’est pas facile à trouver mais si vous avez un bon fromager ou un traiteur Italien, il devrait en avoir. Dans le cas contraire, vous pourrez utiliser une burata ou une mozzarella. Allez, on enfile son tablier et on cuisine…

Ingrédients: (4 personnes)

  • 4 tomates (1.2 kg)
  • 160g de stracciatella
  • Oignon rouge ou un bouquet de ciboulette
  • 1 bouquet de basilic frais
  • Quelques jeunes pousses de salades (roquette, moutarde, cresson…)
  • De l’huile d’olive
  • Du sel et du poivre du moulin

Préparation:

Tout d’abord, emondez les tomates…,c’est à dire ôter la peau de celles-ci en les plongeant dans de l’eau bouillante.

Pour ce faire, faite bouillir de l’eau dans une casserole et préparez à côté un saladier d’eau glacée. Faite une petite incision en croix sur chaque tomate à l’aide d’un couteau. Une fois que l’eau bout, plongez-les tomates entre 10-30 secondes max dans l’eau boullante. Le temps dépend de la grosseur de vos tomates. Attention à ne pas faire barboter les tomates trop longtemps dans le jacuzzi car sinon elles vont cuire et vous aurez de la purée. Une fois les 30 secondes écoulées, sortez les tomates et plongez-les immédiatement dans l’eau glacée pour stopper la cuisson. Egouttez vos tomates et à l’aide d’un petit couteau ôtez la peau de celles-ci qui va s’enlever très facilement.

Ensuite, coupez vos tomates en petits cubes. Mettez ces dés de tomates dans un bol.

Nettoyez votre ciboulette puis ciselez-la finement pour avoir l’équilavent de 4 cuillères à soupe que vous rajoutez avec vos tomates. L’autre alternative consiste à rajouter quelques très fines rouelles d’oignon rouge sur le dessus de votre tartare en finition afin d’apporter un peu de piquant.

Salez puis poivrez généreusement vos dés de tomates. J’insiste ici car l’assaisonnement est primordial dans ce plat car nous travaillons sur le produit et donc il est impératif pour magnifier le goût de la tomate de bien assaisonner.

Remuez délicatement le tout. Il est important de ne pas avoir des tomates qui sorte du frigidaire mais qui soient à température ambiante.

Sortez également la stracciatella du frigidaire 15 min à l’avance afin qu’elle ne soit pas trop froide.

Nettoyer puis séchez vos jeunes pousses de salades.

Dressage:

Sur chaque assiette, remplissez un cercle ou juste disposez un peu de votre tartare de tomate. Sur le dessus disposez une belle cuillère à soupe de stracciatella. Tout autour, disposez quelques feuilles de salade puis parsemez le tout de basilic frais. Terminez par un filet d’huile d’olive, le jus des tomates, un peu de fleur de sel et quelques tours de moulin à poivre. Vous pouvez même rajouter un peu de zests de citron jaune non traité râpé.

Servez le tout avec une belle tranche de pain grillé.

Dégustez avec un verre de vin (toujours avec modération).

Buon appetito!

   Légumes et Veggie, Rapide et bon, Recettes, Saveurs d'ailleurs
   , , , , , , .

Bookmark the permalink.

2 Responses to Tartare de tomates et stracciatella di burrata

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six + 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>