Rien que ce titre nous mène directement chez nos voisins transalpins jusqu’aux confins des Pouilles (talon de la botte). Dans cette recette de pâtes, on retrouve un ingrédient peu commun, les fameux « cime di rapa » (prononcé tchimé) qui sont les rejetons des navets. Cuits, ils développent une petite amertume plutôt agréable. Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez facilement les remplacer par des pousses de brocolis, que j’appelle « brocolettes » (en général ça fait beaucoup rire).

Ingrédients (6 personnes)

  • 800gr de rejetons de navets
  • 500gr d’orecchiette sèches
  • 1 gousse d’ail
  • 6 anchois
  • huile d’olive
  • sel

Recette

Coupez en tous petits dés la gousse d’ail et pilez la avec les anchois et 3 cuillères à soupe d’huile. Dans de l’eau bouillante, plongez les orecchiette, leur cuisson doit être al dente. Pendant ce temps, ôtez les rejetons des tiges (ne gardez que les extrémités et les feuilles). Deux minutes avant la fin de la cuisson, plongez la verdure avec les pâtes. Faites revenir le condiment dans une poêle, sortez les pâtes et les « cime » de l’eau et jetez les dans la poêle sans trop les égoutter. Mélangez et servez.

Voilà ce n’est pas bien compliqué à réaliser mais tellement bon…

Be Sociable, Share!
       Légumes et Veggie, Pâtes, Risotti
       , , , , .

    Bookmark the permalink.

    2 Responses to Orecchiette, cime di rapa

    1. Elle me donne faim ton assiette !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *


    + 8 = dix

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>