paloma beachNous avions envie de manger au soleil sur le bord de mer et notre choix s’est assez vite porté sur Paloma Beach. Elle se trouve sur l’anse Scaletta de Saint-Jean-Cap-Ferrat. Nous étions conscients que pendant les mois d’été ce genre de lieu s’apparente souvent à un piège à touristes. Etant donné que cet établissement jouit d’une bonne réputation et que nous étions en semaine au début de la saison nous tentâmes le coup…

Les longues minutes à la recherche d’une place pour la voiture furent vite oubliées lorsqu’après une petite marche, nous découvrîmes, nichée au milieu des pins, une magnifique plage. De la route, la couleur de l’eau est caractéristique de ce côté de la Riviera. Les champs de posidonies vert foncé laissent apparaître deci delà des petits bancs de sable. Une fois arrivés sur de petits galets, la vue sur le golf de Saint-Hospice jusqu’au cap Estel s’offre à vous. Le restaurant sera-t-il à la hauteur du ce paysage de carte postale ?

Pour répondre tout de suite, non ! Et pourtant nous n’étions pas à la cherche de grande gastronomie. Nous prîmes des beignets de fleurs de courgettes beaucoup trop gras et manquant de sel. Puis nous commandâmes une salade chacun, dont une niçoise extrêmement décevante : les tomates n’étaient pas mûres, la cébette avait été découpée plusieurs heures avant d’être servie, l’œuf trop cuit… Mais le plus incroyable était l’assaisonnement : une espèce de vinaigrette alors que sur les tables était présent une huile d’olive plutôt de bonne qualité. J’ai encore du mal à comprendre pourquoi ce genre d’établissement ne se contente pas d’utiliser des produits de producteurs voisins qui allient saveur et maturité. Malheureusement, notre déception ne s’arrêta pas là. A la lecture de la carte des desserts nous remarquâmes un entremet chocolat du pâtissier niçois Lac, une valeur sûre. Ayant déjà pris cette pâtisserie à la boutique de Nice, nous savions à quoi nous attendre. Et bien non, à la première cuillérée, le gâteau s’est disloqué en bouche. Il n’avait pas vraiment de saveur avec un léger goût de frigo ! Il n’était clairement pas du jour. Proposer à la carte un dessert Lac qui date de plusieurs jours est une publicité plutôt mauvaise pour cette pâtisserie.

Le service était relativement discret.

Vous avez compris Paloma Beach ne vaut pas le détour hormis pour son cadre. La cuisine manque cruellement de simplicité, quelques bonnes salades, deux plats de pâtes et du poisson grillé, voir en coûte de sel, auraient largement suffi.

salade paloma beach

   Restaurants, Sorties
   , , .

Bookmark the permalink.

0 Responses to Déjeuner au Paloma Beach sous le soleil de Saint-Jean-Cap-Ferrat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


deux + = 7

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>