Un rapide coup d’œil sur l’étal du marché aux poissons et je tombe sur le produit recherché : la poutine. Cette scène s’est déroulée à Vintimille il y a quelques jours. Cette pêche extrêmement règlementée ne dure pas plus de 3 mois par an ( cette année c’est jusqu’au 15 mai) ! Si la dénomination poutine est la plus utilisée pour ces alevins de sardines ou d’anchois, on peut entendre bianchetti en Italie ou encore gianchetti entre Nice et la frontière italienne. La principale précaution à respecter avec ce produit si fragile, ne pas rincer la poutine à l’eau, vous risqueriez de les abimer.

Ce produit rare s’accommode assez simplement. Traditionnellement on le trouve en omelette, en beignet ou même cru avec un trait de jus de citron. Aujourd’hui je vous propose de les pocher quelques secondes.

Entrée pour 4 personnes

400g de poutine
citron
huile, sel

Recette

A l’aide d’une petite cuillère, ôtez les algues qui resteraient au milieu des alevins. Faites frémir une grande quantité d’eau légèrement salée. Le geste technique réside dans le mode de cuisson. Si vous ne mettez pas assez d’eau lorsque vous plongez votre poutine, la température chuterait de trop et la cuisson ne serait pas homogène. Si l’eau bout de trop, les alevins risqueraient de se disloquer en cuisant. La cuisson est très rapide, une dizaine de secondes. Dès que la poutine blanchit c’est près ! J’utilise pour ce faire un petit tamis que je place directement dans une grande casserole.

Dressage

Déposez la poutine dans une assiette, pressez un demi citron puis ajoutez un filet d’huile d’olive de Nice de préférence (délicate et douce). Si comme moi vous disposez de fleurs de bourrache, disposez les dessus; en plus d’être joli, ça renforce le coté iodé du plat.

   Poissons et Crustacés, Recettes
   , , , , , .

Bookmark the permalink.

8 Responses to La poutine : l’or de la Méditerranée

  1. choupette82 says:

    Une découverte pour moi cette recette ;) bonne journée

  2. Moi aussi je découvre complètement, parce que pour moi la poutine c’est une spécialité canadienne avec de la viande, des frites et une super sauce ;-)

    • BeCooker says:

      Ah oui ce n’est pas vraiment la même chose ;)
      Je ne connais pas la version canadienne, je vais me renseigner auprès de mon consultant en gastronomie outre-Atlantique.

  3. Tu me permets de découvrir un nouveau produit :) Mais il me reste peu de temps pour y goûter, il va falloir que je me dépêche !!

    • BeCooker says:

      Tu as jusqu’à dimanche, si tu habites proche de Nice tu dois encore en trouver au marché aux poissons place St François, aussi non en Italie à Vintimille comme moi ou Bordighera.

  4. Une vraie découverte sympathique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 2 = quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>