On reste dans le sucré avec une nouvelle recette gourmande à souhait : la recette des macarons à la noix de coco et ganache chocolat au lait/coco, « comme un Bounty » du très beau doué Christophe Michalak qui l’avait réalisé à l’occasion de l’émission « Le gâteau de mes rêves » diffusée sur TEVA.

20130121-110742.jpgLe résultat est particulièrement bon et délicat, avec un parfait équilibre entre la noix de coco et le chocolat.

Je pense que j’essayerais la prochaine fois avec du chocolat noir pour davantage de contraste.

Les ingrédients (pour environ 50 macarons) :

Pour la ganache au chocolat au lait et coco :
230g de lait de coco
185g de chocolat Valrhona Jivara (à défaut un bon chocolat au lait de couverture)
25g de beurre demi-sel
25g de noix de coco en poudre + pour la finition

Pour le biscuit macaron :
250g de poudre d’amandes
250g de sucre glace
200g de blanc d’œufs crus à température ambiante
225g de sucre semoule
75g d’eau
1 pincée de sel

La Recette :

Faire préchauffer le four à 150°C.

Faire griller 100g de noix de coco en poudre (bien surveiller la cuisson, cela colore très rapidement). Réserver 25g de coco grillée pour la recette.

1. La ganache au chocolat au lait et coco

Faire bouillir le lait de coco à feu moyen.

Verser toutes les pistoles de chocolat (ou carrés de chocolat) dans un bol et verser le lait de coco chaud. Mixer le tout avec un mixeur plongeant.

Ajouter le beurre et mixer de nouveau. Ajouter enfin les 25g de noix de coco grillée. Mélanger et filmer la ganache au contact. Réserver au réfrigérateur.

2. Le biscuit macaron

Broyer à l’aide d’un robot la poudre d’amande et le sucre glace.

Tamiser le mélange dans un cul-de-poule et ajouter 100g de blancs d’œuf crus.

Bien mélanger.

Préparer la meringue à l’italienne (pour cela il vous fera nécessairement disposer d’un thermomètre).

Cuire à feu soutenu le sucre avec l’eau.

Parallèlement verser les 100g de blancs d’œufs restants dans le bol d’un robot avec une pincée de sel.

Dès que le sirop (mélange sucre/eau) atteint les 100°C commencer à battre les œufs en neige.

Lorsque le sucre atteint 118°, verser l’intégralité sur les blancs montés tout en continuant de fouetter (prenez soin de verser le sirop sur la paroi du robot pour qu’il s’incorpore bien à toute la préparation).

Laisser la meringue refroidir à 50°C.

Incorporer ensuite la meringue italienne à la première préparation (poudre d’amandes et sucre glace) à l’aide d’une spatule pour « macaronner ».

Verser toute la préparation dans une poche munie d’une douille unie.

Dresser une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie et pocher les macarons (vous pouvez au préalable dessiner un gabarit sur le papier afin de réaliser des macarons de même taille).

Laisser crouter pendant 30 min.

Vous pouvez, à ce moment, parsemer les coques de macarons avec de la noix de coco grillée.

Enfourner ensuite pendant 12 minutes. Laisser refroidir la plaque avant de décoller les coques de macarons.

20130121-110604.jpg3. Le montage

Verser la ganache dans une poche munie d’une douille unie.

Garnir la moitié des coques de macarons avec la ganache. Coller immédiatement avec l’autre coque.

Christophe Michalak conseille de laisser les macarons au moins une nuit au réfrigérateur avant de les déguster.

20130121-110630.jpgBonne Dégustation!

   Biscuits, Petits gâteaux et Mignardises, Macarons, Recettes
   , , , , , , .

Bookmark the permalink.

5 Responses to Macarons façon Bounty, recette de Christophe Michalak

  1. GirlyCooker says:

    Merci! Il faut rendre hommage au Dieu Michalak pour cette excellente recette :)

  2. macaron says:

    miam miam miam, ils sont magnifiques ces macarons ! Si ça te tente, n’hésite pas à venir partager ta recette ou d’autres sur le site. Tu fais de magnifiques recettes, je serai ravie de pouvoir en présenter à mes lecteurs et fans ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 − = un

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>