En ce début d’année, nouvelle résolution, publier plus de recettes (je sais me concernant ça commençait à dater). Quoi de plus d’actualité pour m’y remettre qu’une couronne en ce jour d’épiphanie ? Alors pour me faciliter la tache et parce que ses recettes sont toujours « top » j’ai repris la base de la recette de Girlycooker  de brioche des rois aux pépites de chocolat, fleur d’oranger et pralin.

Je l’ai adaptée afin de lui donner une consonance monégasque aux saveurs de fougasse. Comme Girlycooker je préfère de loin la brioche à la traditionnelle frangipane, probablement dû à mes origines méditerranéennes. Les ingrédients changent, j’ai repris la garniture qui me permet de faire la fougasse monégasque. Cette spécialité endémique à Monaco est un dessert qui se mange traditionnellement pendant les fêtes de fin d’année ou lors d’évènements importants.

Vous aurez peut être du mal à trouver des Fenuglieti  qui se trouvent être des dragées de grains d’anis. Dans ce cas, vous pourrez les remplacer par des grains de sucre et des amandes effilées.

Les ingrédients (pour une couronne de 8/10 personnes) :

Pour la brioche :
500g de farine
180g de sucre semoule
125g de beurre pommade coupé en petits cubes
1 pincée de sel
10cl de lait tiède
20g de levure fraiche de boulanger
2 œufs entiers
10cl de mescia (5cl d’eau de fleur d’oranger, 35g de sucre et 5cl de rhum)

Pour la garniture :
100g de pignons de pin
200g de raisins secs
1 poignée de grains de fenouil

Pour le décor :
Fenuglieti (dragées de grain d’anis)
1 jaune d’œuf et 1cs de lait
des dragées blancs (malheureusement j’en avais plus le jour où j’ai réalisé ma brioche!)
une ou plusieurs fèves!

La recette :

Commencez à préparer le levain : faites tiédir le lait et émiettez-y la levure fraîche (bien la délayer). Dans un saladier, versez 150g de farine et versez la levure délayée. Mélangez avec un robot muni de la feuille. Couvrez avec un torchon et entreposez le saladier dans un endroit fermé (un four par exemple) et laissez reposer la pâte pendant 2 heures minimum.

Préparez la mescia en mélangeant l’eau de fleur d’oranger, le sucre et le rhum. Remuer régulièrement pour dissoudre complètement le sucre.

Versez le levain dans le bol du robot muni du crochet et faites tourner à petite vitesse en incorporant petit à petit les 350g de farine restant ainsi que la pincée de sel.

Ajoutez ensuite les deux œufs battus avec la mescia.

Ajoutez ensuite le sucre.

Augmentez un peu la vitesse du robot afin d’obtenir un appareil bien lisse.

Commencez alors à incorporer les morceaux de beurre mou et vérifiez que le beurre se mélange bien au reste de la pâte (qu’il ne reste pas de morceaux).

Une fois la pâte parfaitement lisse, enlevez la pâte du robot et fleurez une feuille de papier sulfurisé de farine. Déposez-y la boule de pâte. La saupoudrer encore de farine et la déposer dans un saladier assez important afin qu’elle puisse bien lever. Couvrez d’un torchon et entreposez dans le four pendant encore 2 heures.

Sortez la pâte, dégazez la et ajoutez les pignons, les graines de fenouil et les raisins secs (préalablement recouverts de farine afin que la garniture soit répartie de manière homogène après cuisson).

Façonnez la pâte pour réaliser une grosse boule et plantez votre poing au centre afin de creuser un trou et lui donner la forme d’une couronne. Introduisez la ou les fèves. Disposez un objet cylindrique (un verre par exemple) badigeonné d’huile au niveau du trou. Recouvrez la couronne d’un torchon et laissez la reposer encore une heure dans un endroit fermé (le four).

Préchauffez le four à 170°C.

Fouettez le jaune d’œuf avec le lait et badigeonnez la couronne après l’heure de pause. Saupoudrez de fenuglieti et placez quelques dragées. Enfournez pendant 20/25minutes jusqu’à obtenir une belle dorure.

Dégustez (enfin!!!)

   Gâteaux de fête
   , , , , , , , , , , , , , , .

Bookmark the permalink.

3 Responses to Couronne des rois saveur fougasse monégasque

  1. J’adore ta brioche, tout ce rose !!! Et elle doit évidemment être délicieuse ;)

  2. Je t’en prendrais bien volontiers un bout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 1 = six

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>